Aller au contenu principal

Onglets principaux

THIBAULT JOUANNIC

Doctorant (Université Grenoble Alpes)

Villes et territoires

Profile picture for user jouannth

Coordonnées

Bâtiment : IGA vigny-musset

Bureau : U312

Adresse

14 bis avenue Marie Reynoard

38100 Grenoble

Thibault.Jouannic@univ-grenoble-alpes.fr

Site web :

URL site personnel

Sociologie de l'action publique

Sociologie du travail

Participation citoyenne

Démocratie

Action publique locale

Enseignement

2023

Cours sur le Municipalisme libertaire (2h), L3, dans le cadre de l'UE « Utopies, aménagement et transformations sociales », Université Grenoble Alpes

2022

TD d'introduction à la sociologie (24h), L1, Institut d'Études Politiques (IEP), Grenoble

Cours sur le Municipalisme libertaire (2h), L3, dans le cadre de l'UE « Utopies, aménagement et transformations sociales », Université Grenoble Alpes

Publications

Chapitre d’ouvrage


« L’instrumentation participative de l’action climatique municipale », chapitre de l'ouvrage collectif La démocratie participative locale, Coordination François-Xavier Fort, CREAM, Montpellier, Juin 2023


Communications


« Les friches artistiques : une mise en cohérence des parcours professionnels, entre injonctions marchande, artistique et écologique », Communication aux Journées Internationales de Sociologie du Travail, (à venir), Évry, Juillet 2024


«  La production des propositions citoyennes issues des dispositifs participatifs », Communication aux Journées doctorales du GIS Démocratie et participation, La Rochelle, Mai 2023


« La coproduction publique-privée de savoir-faire participatif climatique à l’échelle d’une municipalité », Communication à la Journée d’étude sur l’action climatique locale organisée au Centre Émile Durkheim, IEP de Bordeaux, Mars 2022


Rapports d’évaluation et études


« Étude sur le Budget participatif Grenoblois. Le BP permet-il l’accroissement du pouvoir d’agir et la réduction des inégalités ? », Novembre 2023


« Évaluation de la Commission temporaire Participation démocratique des jeunes » du CESE (Conseil Social Économique et Environnemental), Avril 2022


« Évaluation du Comité de liaison citoyen COVID-19 de la Ville de Grenoble », Septembre 2021

Informations complémentaires

A propos de ma thèse

Penser l'après-délibération : la traduction des propositions citoyennes dans l'action publique locale

Pour comprendre les effets éventuels des dispositifs participatifs sur l’action publique, j'interroge les interactions auxquelles ils donnent lieu après le moment délibératif entre l’ensemble des acteur-trices concourant à l’action publique locale, c’est-à-dire les agent-es administrati-ves, les élu-es, les associations et les citoyen-nes. Cette analyse intègre les scènes de restitution publique des dispositifs ainsi que celles de l’instruction des matériaux écrits. Il s’agit également de porter attention à la phase qui précède ces deux étapes de restitution et d’instruction des avis émis par les citoyen-nes : la phase d’écriture des propositions citoyennes.

Quelles sont alors les opérations et les effets sous-jacents à ces étapes d’écriture ? Quels propos sont écartés, lesquels sont retenus, et selon quelles logiques ? Au-delà de ce premier ensemble de questions, il est également nécessaire de problématiser le rapport de ce processus d’écriture avec les différentes critiques adressées aux dispositifs participatifs : des processus de rétrécissement de la critique ou de la conflictualité parcourent-elles ce moment spécifique de l’écriture, et participent-elles à la domestication d’une critique externe à l’institution et/ou à l’institutionnalisation des dispositifs participatifs comme outils de gouvernement ?

Les méthodes d’observations directes me permettent d’accéder à la réalité de la mise en œuvre de la politique participative, notamment en termes de pratiques professionnelles pour l’instruction des propositions citoyennes, et en termes de trajectoire professionnelle des différents métiers qui œuvrent pour cette instruction. Le pari ethnographique consiste à considérer que l’analyse des pratiques professionnelles, des agent-es comme des élu-es permettent de renouveler l’analyse de la participation citoyenne en termes d’effets sur la décision.

Mobilisant à la fois les outils de la sociologie de l'action publique et de la sociologie du travail, mon travail aborde plus généralement les problématiques de la territorialisation de l'action publique et des tensions de l'action publique locale.

Résumé de ma thèse

Abordant la problématique des effets des dispositifs de participation citoyenne sur l'action publique, je mobilise une approche ethnographique, centrée sur le cas grenoblois. Éloigné d'une approche purement centrée sur les dispositifs, le cadre d'analyse replace les dispositifs participatifs dans le système d'acteurs de l'action publique locale. Mobilisant à la fois les outils de la sociologie du travail et la sociologie de l'action publique, la thèse propose d'analyser les trajectoires de "propositions citoyennes" au sein de l'appareil politico-administratif, interrogeant à la fois les pratiques de travail et les logiques sous-tendues par la politique participative grenobloise.

Pour plus de détails, se reporter à la section "Informations complémentaires"'.

Sous la direction de Paulette Duarte (Maîtresse de conférences, Université Grenoble Alpes) et Marion Carrel (Professeure de sociologie, Université de Lille)

Publié le 6 octobre 2023

Mis à jour le 23 février 2024