Portrait de labussio
Affiliation : 
Centre national de la recherche scientifique
Statut : 
Chargé de recherche (CNRS)
Permanent.e
Domaines de recherche : 
Energie
Équipe de recherche : 
Téléphone : 
0476822079
Bureau : 
1404
Adresse : 
Cité des Territoires 14 av. M. Reynoard 38100 GRENOBLE

Onglet(s)

Présentation

Olivier Labussière est chargé de recherche au CNRS, rattaché au laboratoire Pacte à Grenoble. Il est membre du directoire du laboratoire Pacte et responsable de l’équipe Environnements. Ses travaux portent sur les reconfigurations d’accès aux ressources énergétiques en contexte de transition climat-énergie (éolien, solaire, gaz non conventionnel). Ce travail appelle à faire retour sur l'histoire de la pensée géographique, en particulier l'oeuvre de Jean Gottmann (1915-1994), afin d'étudier chez cet auteur l'émergence d'une pensée de l' 'espace relationnel' organisée autour de la notion d'accès.

 

Après un doctorat en géographie, option aménagement obtenu à l’Université de Pau (2007) et une double qualification (23, 24), il a réalisé un post-doctorat au Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (CIRED à Paris) sur les politiques éoliennes en Europe jusqu’en 2010. Il a ensuite exercé comme Maître de conférences à l’Institut de géographie alpine à Grenoble de 2010 à 2015, puis a été recruté sur le poste « Energie et société » ouvert par la section interdisciplinaire 52 du CNRS en 2016.

 

Il a coordonné avec Alain Nadaï : Energy Transition: a Sociotechnical Inquiry (2018). A partir d'une approche pragmatiste, cet ouvrage propose de renouveler l'enquête sur les dimensions clefs des processus contemporains de transition énergétique. Il a également coordonné avec Alain Nadaï : L’énergie des sciences sociales (2015) qui propose un agenda interdisciplinaire, ordonné et systémique des contributions des sciences sociales sur l’énergie. Il a co-coordonné le projet ANR COLLNER (2012-2016), consacré aux processus contemporains de transition énergétique en France, en Allemagne et en Tunisie. Il co-pilote actuellement avec Alain Nadaï le Groupe de recherche international ENGAGE (2016-2020) qui vise à développer une approche de sciences sociales engagées dans le domaine climat-énergie avec des chercheurs et des associations en France, au Royaume-Uni et au Canada.

 

Il propose le carnet de recherche Energy is much more about than energy.